edf

edf

Permettre à l’ile de sipo de disposer d’une structure de soins de santé de base . Ce projet émane d’une approche participative avec les acteurs locaux, il répond au plus près aux besoins exprimés par les habitants. Ainsi, la « Teranga run » a pour objectif de répondre à la volonté des habitants en apportant une contribution groupée à cette édifice. Pour sa 1ére édition la Teranga run a donc mis sur pied ce projet en tenant compte de la situation de l’ile mais également des réalités en termes de soins de santé.

De nos jours et telle qu’à toujours été la situation, les conditions de vie quotidiennes de beaucoup d’Africains sont extrèmement difficiles (insuffisance de nourriture, absence de travail, manque de soins médicaux de base, problème d’accès à l’éducation), notamment en milieu rural et ce malgré toutes les mesures prises pour combattre ce fléau.

Ces populations ont besoin de notre aide, et c’est à travers l’ouverture et la ferveur que peut apporter une course à pied que nous irons à leur rencontre.
Dans ce sens et grâce à votre soutien, l’association Objectif Terres d’Aventures se fixe le défi d’apporter sa modeste contribution.

Comment pouvez-vous nous aider ?

Le projet s’engage à apporter sa contribution dans trois domaines principaux suivants.

Technique

Même s’il fait partie des pays les plus stables et démocratiques d’Afrique, la main d’œuvre n’est pas valorisée et plus de la moitié de la population vit encore au-dessous du seuil de pauvreté.

Santé

Ils sont nombreux à ne pas pouvoir se faire soigner, notamment à cause de la disparité des structures médicales. Combien de personnes meurent chaque année sur les lits d’hôpitaux par manque de moyens médicaux ou de problèmes de transports adaptés. Les besoins sont tellement nombreux qu’il nous est difficile de les lister.

Education

Le pourcentage d’enfants quittant les bancs de l’école est considérable.

Les éléments souvent irrémédiables sont le manque de moyens et l’obligation d’aller prêter mains fortes aux parents. D’autres sont arrachés aux bras de leurs parents à l’âge de 4 ou 5 ans pour aller mendier et encore bien d’autres exemples…

C’est par votre contribution et les moyens dont nous disposons que nous pourrons tenter d’améliorer leur quotidien.